Gamutopia

Les personnages de jeux-vidéo prennent vie dans un monde futuriste peuplé d'humains et de créatures étranges... Mais ce monde va-t-il rester paisible?
 
Bienvenue sur Gamutopia ! N'hésite pas à poser des questions dans la rubrique... euh... Questions, qui se trouve dans la section invité !
N'hésitez surtout pas à venir voir nos prédéfinis ! Vous pourrez avoir des Hakans supplémentaires en choisissant l'un d'entre eux !

Une nature désolée [PV : Rio]

 :: Heaventry :: No Man's Land :: Grande Plaine Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 12 Aoû - 21:30
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 11/08/2017
Age : 18
Localisation : La ou tu t'y attends le moins ~
Voir le profil de l'utilisateur



   

   
Une nature désolée

   

    Ft. Rio
   


   
Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas posé mes pieds sur autre chose que du sol froid et métallique. Des années en fait, de très nombreuses années. Je ne me souviens même pas avoir déjà été en contact avec du sable ou de l'herbe. La texture de toutes ces choses naturelles est si particulière... Mais en même temps très agréable. Je me surprend en disant cela. Me serais-je transformé en un écolo ? Ah ! Je n'espère pas quand même ! En tout cas, cet endroit est bien vide d'êtres vivants. Il n'y a absolument personne dans le coin. En même temps vu comment c'est peu accueillant je comprend qu'aucun humain ne soit présent. Est-ce que ce serait un ancien champ de bataille ? Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que ça y ressemble. C'est peut être aussi les squelettes que je peux apercevoir ici et la qui me donne cette impression.

Au moins mes victimes avaient la chance de ne pas pourrir dans ma cellule et la ou je les tuer. Les classe D assez bêtes pour ne pas me regarder avaient leur corps dégager de ma cellule en un rien de temps. Ce n'était pas compliqué pour les humains de me confiné à l'époque. Maudite malédiction m'empêchant de bouger quand un organique me regardait...

D'habitude, je me déplace en me téléportant aussi loin que ma vue pouvait distinguer mais étrangement ma téléportation est gravement diminuée. Je peux à peine aller sur dix mètres et en plus il faut que j'attende un nombre hallucinant de minutes pour pouvoir recommencer. Alors désormais je bouge, roule, glisse sur le sable. Je n'expliquerais pas comment je fais cela, c'est juste comme ça. La Fondation a jamais comprit comment je faisais et ce n'est pas comme si moi j'étais aussi informé qu'eux sur le sujet. Je ne me connais même pas moi même, c'est bête quand même.

Tiens... Mes sens s'agitent ! Quelque chose d'humanoïde est proche mais je peux encore bouger. ça doit être un robot, à la Fondation ils en avaient aussi et c'était bien les seules choses qui ne goutaient pas à mon craquage de nuque ou à mes strangulations. Mais... Je devrais être prudent. Si je ne peux plus me téléporter comme avant, qui sait ce que j'ai perdu en plus de cela... Certes j'étais indestructible mais le suis-je toujours ? J'espère...

En tout cas, il a du me repéré car une statue dans un désert ça ne passe pas inaperçu, loin de la.


   

   
 
(c)Mellusa ~
Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Aoû - 22:11
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Une nature désolée
FT SCP-173
Après sa rencontre avec Axel, le premier étranger qu'il avait croisé, il était revenu dans le no man's land. Il ne savait pas pourquoi il était revenu. Cette terre pleine de ravages, de mort... Il ne l'aimait pas, il ne l'aimait pas du tout. Mais il avait l'impression qu'il devait venir ici... il observait a terre brulée... l'espace désolé dans lequel il avançait... il serra les poings quelque peu... Il avait mal au cœur... ce cœur protégé par du métal et des câbles... ce cœur qui battait sous de la ferraille froide... il grimaça quelque peu en pensant à cela et continua d'avancer sans prendre garde à ses pensées...

Il observait donc tout autour de lui... Mais il y avait quelque chose ici d'étrange. D'inhabituel. Il l'avait vu de loin. Il s'arrêta pour observer, laissant ses yeux cybernétiques et son système de traitement d'information faire le travail... Il cibla la chose et récolta le si peu d'information qu'il pouvait avoir... forme inconnue. Presque humanoïde sans pour autant l'être réellement, aucune chaleur corporelle... Une statue ? Serait-ce une statue ? Pourtant il aurait juré l'avoir vu bouger quelques instants auparavant. Voilà qui était bien étrange.

Il s'approcha donc doucement. Le pas tranquille, avançant peut à peu vers ce qu'il pensait être une statue... Elle avait l'air craquelée... et fait de quoi ? De béton ? Certainement. Il tourna quelque peu autour pour l'observer. Il vit les marques qui formaient un visage sur le béton.... Serait-ce encore un étranger comme cet Axel ? Il n'avait pourtant pas de manteau noir lui... mais que se passait-il donc ? Il ne comprenait vraiment pas pourquoi des personnes inconnues à ce monde arrivaient dans cette endroit... et pourquoi toujours cet endroit d'ailleurs ? !

Tant pis... il se décida de parler à la statue quitte à avoir l'air bête. Il était persuadé de l'avoir vu bouger, alors peut-être pouvait-il savoir parler ? Qui sait.

« Bonjour ? Monsieur ? Puis-je savoir ce que vous faites ici ? »

Il l'observait... SCP-173 aurait de quoi être étonné avec R.I.O qui lui parlait sans aucune crainte. Il ne savait pas qui il était, il ne savait pas les dommages qu'il pouvait causer. Et pour dire vrai, cela lui trottait dans la tête mais pour l'instant il voulait en apprendre plus sur lui. Était-ce encore une personne venant d'un monde différent ?

«  Je suis désolé de vous déranger, mais rencontrer quelqu'un ici est assez surprenant... même si cela est la seconde fois en l'espace de peu de temps, m'enfin qu'importe. Je m'appelles R.I.O, puis je savoir comment vous vous nommez ? »

Il avait un léger sourire sur le visage. Un sourire nullement mauvais, juste doux et intrigué. Il n'avait aucun geste pouvant susciter la peur ou la colère chez l'étranger en face de lui. Malgré tout il se méfiait. Il n'était pas dupe et savait que des mauvaises personnes pouvaient parcourir les rues, il était prêt à réagir en cas d'attaque, bien qu'étant calme à l'heure actuelle
© ASHLING FOR EPICODE



~~~♦~~~

Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Aoû - 22:34
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 11/08/2017
Age : 18
Localisation : La ou tu t'y attends le moins ~
Voir le profil de l'utilisateur



   

   
Une nature désolée

   

   Ft. Rio
   


   
Je me tourna avec un grand sourire mesquin s'affichant sur ce qu'on pourrait qualifié de visage et mes yeux sombres et menaçants se posèrent sur ce qui semblait être un robot avec une tête humaine. Ou un humain dans un corps de robot. ça n'est pas clair pour moi mais ce qui est sûr c'est que je ne lui fais pas peur. Soit, après tout les robots n'ont pas de sentiments hm... Enfin les synthétiques ne me parle jamais de cette façon... On dirait qu'il me considère comme un être vivant normal, comme un humain en fait. Très étrange façon de s'adresser à moi. Première fois que l'on m'appelle "Monsieur" et que l'on me traite comme un être intelligent. C'est appréciable, bien qu'il ne m'inspire pas confiance. Peu importe ce qu'il pourrait me dire, tant que je n'aurais pas la certitude qu'il ne va pas essayé de me détruire je ne baisserais pas ma garde.

Nyehéhéhé... Bonjour toi, le robot. Ou l'humain dans le robot.

En fait, maintenant que je dis ça... Si c'était un humain alors je ne pourrais pas parler ? Car il est en train de me regarder... Non donc c'est bien un robot, sinon je n'aurais pas pu lui répondre.

Non robot tout court en fait. Je m'appelle SCP-173, je suis... Une sculpture en béton. Incroyable hein ? Je sais on en apprend tout les jours... Et quand à pourquoi je suis ici et bien c'est simple : Je suis totalement perdu. Je ne sais absolument pas ou je me trouve à l'heure qu'il est. Tu peux m'aider à comprendre ou je suis ?

Cette dernière question que je prononça en riant un peu plus de mon rire qui me faisait presque peur à moi-même tellement il était obscur, cynique et oppressant. Je pense avoir l'air d'une œuvre d'art bien particulière ~ Peut être qu'il croit que je suis un fantôme possédant une statue ? Remarque, ce serait bien la seule explication logique à mon existence. Aurais-je percé à jour ma véritable nature ? Mwéééé... Je n'ai aucune preuve et qu'importe, ce n'est pas mon objectif de savoir d’où je viens et ce que je suis. Tout ce que je veux savoir c'est ou je suis.

Et lui alors ? Ce robot si particulier, qui l'a donc bien conçu ? Pas la Fondation ça c'est sûr. Les synthétiques qu'ils produises ne ressemble en rien à celui la et n'ont aucune émotion alors que lui je pense très sincèrement qu'il en possède. ça doit bien évidemment être des humains. Peut être un groupe ennemi à la Fondation ? Est il la pour me capturé et me confiné autre part ? Seul, ce serait impossible et j'ai beau regarder partout à l'horizon je ne vois aucun autre être susceptible de présenter un danger hormis les lézards que je peux apercevoir courir sur le sable chaud. Héhé, j'en connais un de lézard mais lui il est bien plus gros que ces petits machins la.


   

   
 
(c)Mellusa ~
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Aoû - 0:08
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Une nature désolée
FT SCP-173
Quand la statue se tourna vers lui il était enfin sûr que ce n'était pas qu'une statue. Il s'agissait d'une vraie personne, vivante... et effraynte. Il n'était pas craintif ou appeuré, mais il devait avouer que le sourire de cette statue animée était bien étrange et malaisant... Il ne se sentait pas très bien quand il souriait ainsi...

« Nyehéhéhé... Bonjour toi, le robot. Ou l'humain dans le robot. »

Le robot ? Pardon ?  Pourtant c'était reconnaissable un cyborg ! Il retint un soupire léger, encore un qui ne savait rien de ce monde certainement... L'humain dans le robot... au final il n'avait pas tord, tous ses orgnes vitaux étaient sous de la féraille et des câbles... Il se frotta ses cheveux en bataille quelque peu, sans vraiment essayer de leur donner une forme. Il allait s'appréter à répondre quand la statue lui coupa l'herbe sous le pieds, se répondant à lui même.

« Non robot tout court en fait. Je m'appelle SCP-173, je suis... Une sculpture en béton. Incroyable hein ? Je sais on en apprend tout les jours... Et quand à pourquoi je suis ici et bien c'est simple : Je suis totalement perdu. Je ne sais absolument pas ou je me trouve à l'heure qu'il est. Tu peux m'aider à comprendre ou je suis ? »

«   Je suis un Cyborg. C'est à dire que je suis en partie humain et en partie robotisé. Mais je ne suis pas un robot, j'ai ma conscience propre. »

Quant à lui... il était une sculpure en béton... et bien il ne s'était pas trop trompé à son sujet... Et lui aussi était perdu. Il ne savait pas pourquoi il était là... Bon, il allait refaire son topo alors... Il l'observa... ne comprenant vraiment pas pourquoi autant de personnes d'autres mondes arrivaient ainsi...

«  Tu es ici dans le No Man's Land... L'endroit qui as accueilli la guerre. L'endroit qui n''as jamais revécu depuis cent ans... Plus loin il y a la Capitale de la ville... »

Il ne parla pas des elfes ni de Botarïa tant qu'il n'était pas certain de l'intention de cet homme. Il était méfiant malgré tout. Ce qui était totalement logique. Mais sans savoir pourquoi, il était plus méfiant à son égard qu'à l'égard d'Axel qu'il venait à peine de quitter. Cela n'était sûrement rien...

«   SCP—173 ? Voilà un nom étrange... sais-tu d'où il provient ? Nous même cyborgs et Androïdes, nous avons beaucoup de noms comportant des lettres ainsi que des chiffres sans que cela forme vraiement un vrai prénom considéré comme ''humain'' ... »

Il observait donc la statue... attendant sa réponse et ne trouvant rien d'autre à lui demander... he bien évidemment il voulait savoir d'où il venait. Etait-ce un des mondes que cet Axel avait visité ? Il voulait en savoir plus, afin d'en informer Granth. Ces arrivées étaient étranges, le deuxième en si peu de temps... il se demandait bien ce qui allait arriver ensuite... Mais pour le moment, il ne voulait pas trop l'agresser.
© ASHLING FOR EPICODE



~~~♦~~~

Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Aoû - 12:40
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 11/08/2017
Age : 18
Localisation : La ou tu t'y attends le moins ~
Voir le profil de l'utilisateur



   

   
Une nature désolée

   

   Ft. Rio
   


   
Un Cyborg ? En partie humain et robot ? C'est possible ça alors ? Mais alors j'ai une chance de pouvoir le tué techniquement... Enfin je ne sais pas trop, c'est vraiment bizarre tout ça. Et mon but n'est pas de tué, plus maintenant alors je devrais arrêter de penser à ça. Du moins pour l'instant...

Une conscience propre ? Mwééé...

J'étais tout de même perplexe mais je le laissais continué ce qu'il avait à dire en espérant que ce serait utile et intéressant. Il m'explique qu'on est dans un endroit qui s'appelle le "No Man's Land" et qu'une guerre s'est déroulée ici même. Et que ça faisait cent ans que s'était passé. Et bien, quelle histoire. Mais ça colle bien avec le paysage dévasté et les squelettes environnants. Je n'ai jamais connu de guerre moi, bien que je sache que les humains en soient les spécialistes. Pour autant, à la Fondation quand il y avait une brèche de confinement c'était tout autre chose qu'une guerre. Pour les humains, c'étaient seulement l'idée de survivre qui occupait leur esprit, pas celle d'une quelconque riposte envers nous, les entités. Quoique 682 ne pourrait pas en dire autant mais lui c'est différent.

Quand à mon nom, il le trouvait étrange ce qui était parfaitement normal. Déjà une statue qui possède un nom ce n'est pas commun mais en plus un nom en matricule ? Nyéhéhé je suis bien le seul...


SCP-173 c'est un matricule, pas un véritable nom. Je n'en ai pas en fait, de nom propre. SCP veut dire Secure Contain Protect. Traduction : Sécurisé, Contenir, Protégé. Et qu'est-ce qu'il fallait contenir à ton avis ? Héhé bonne réponse... Moi ~

Le "moi" que je prononça à la fin de ma phrase fut d'un ton mielleux mais en même temps mauvais et avec l'intention de faire comprendre à l'humanoïde devant moi que j'étais dangereux, bien qu'il ne sache absolument pas pourquoi et c'était ça que j'aimais. Que les gens panique en me voyant et ne sache pas quoi faire. C'est dans ces moments la que j'arrive à faire quelques meurtres en général. Oh il ne faut pas longtemps avant qu'ils comprennent comme ça marche avec moi mais ça me fait plaisir d'être le centre de l'attention. Littéralement héhéhé...

   

   
 
(c)Mellusa ~
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Aoû - 13:28
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Une nature désolée
FT SCP-173
«  Une conscience propre ? Mwééé.. »

R.I.O lui avait expliqué le fonctionnement des cyborgs mais la statue en face de lui n'avait pas l'air convaincu. Pourtant il était bien un homme... un homme ayant le corps brûlé... carbonisé... un homme qui avait souffert et qui avait testé les améliorations robotiques qu'il avait lui même crée. Devenant ainsi un cyborg. Tout de fer vêtu. Il n'as plus grand chose d'humain... son cerveau, son cœur et quelques organes.... ainsi que son esprit. Mais tout le reste est factice, même son visage... Il secoua légèrement la tête en repensant à tout ceci.

« Pourquoi n'aurais-je pas de conscience propre... ? Je suis humain à la base... et puis des androïdes où alors même toi qui est une statue... vous avez également une conscience propre non ? Je me pose simplement des questions... cyborgs et androïdes, notre fonctionnement est à la base issu de la robotique et de la science... mais pour qu'une statue puisse se déplacer et discuter.... j'ose imaginer que tu es une créature magique ? »

Après tout entre les elfes, les dragons, les hydres.... il y a de nombreuses créatures dotés de magie, ce n'est pas quelque chose d'étrange dans ce monde... Alors une statue mouvante était certes étrange, mais pas effrayante.

Il l'écouta ensuite répondre vis-à-vis de son nom à particule... Il connaissait cela.

« SCP-173 c'est un matricule, pas un véritable nom. Je n'en ai pas en fait, de nom propre. SCP veut dire Secure Contain Protect. Traduction : Sécurisé, Contenir, Protégé. Et qu'est-ce qu'il fallait contenir à ton avis ? Héhé bonne réponse... Moi ~ »

Il fallait contenir cette statue... il était donc aussi peu gentil qu'il en avait l'air. M'enfin pour le moment il n'en avait pas peur, et il agit comme s'il n'avait pas entendu cela, ayant pourtant pris note dans un coin de sa tête qu'il fallait tout de même être prudent en sa compagnie, M'enfin s'il avait voulu l'attaquer, il l'aurait déjà fait.

«  Nous aussi nous avons des matricules. Les androïdes  et certains cyborgs en ont. Mais pour ceux qui se rebellent contre le monopole humains et qui rejoignent les rangs de Granth, un ami à moi, nous essayons de leur trouver des noms qui leur conviennent. Moi c'est l'inverse... Je me nommait déjà Rio durant ma vie humaine, et après ma transformation cybernétique et robotique, on utilisa les lettres  de mon prénom pour créer un acronyme. Robotic Intelligent Organism. Ah... M'enfin, qu'importe, dans tous les cas  je ne suis que Rio. »

Il souriait quelque peu, un léger air triste pouvant être perçu par 173. Il réfléchit quelque peu, en se frottant les cheveux puis reposa son regard sur lui.

«  Je suis sûr que l'on pourrait te trouver un nom, un vrai, si tu en as assez de t'appeler SCP-173.. si tu en as assez de t'appeler comme les humains t'ont nommés.  »

Il était sérieux, mais il faudrait qu'ils fassent plus ample connaissance pour qu'ils puissent lui trouver un prénom qui lui conviendrait et qui lui plaisait. Mais il ne se doutait que trop ce que ça devait être de se nommer comme une vulgaire machine ou création. S'il voulait un nom propre lui convenant, alors il l'aiderait du mieux qu'il pourrait.
© ASHLING FOR EPICODE



~~~♦~~~

Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Aoû - 21:11
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 11/08/2017
Age : 18
Localisation : La ou tu t'y attends le moins ~
Voir le profil de l'utilisateur



   

   
Une nature désolée

   

   Ft. Rio
   


   
Tout ce qu'il me racontait ne m'intéresse pas le moins du monde. Je m'en fichais de savoir qui il était en fait, je voulais juste comprendre ce que je faisais la et ou aller ensuite. Être perdu c'est vraiment pas pratique, en plus dans un immense désert, ça allait peut être duré des plombes avant que je trouve un endroit habité. Je suis jamais aller dans ce que les humains appellent une "ville" mais c'est la bas ou ils se regroupe tous je crois. Je ne devrais peut être pas y aller alors, trop d'yeux pourraient m'empêcher de me balader librement. D'autant plus que je n'y aurais certainement pas ma place.

Tu veux me donner un nom hm ? Bien à toi, mais il a intérêt d'être à mon goût sinon je ne l'accepterais pas. Et je n'en ai pas spécialement marre qu'on m'appelle 173, c'est comme ça que j'ai toujours été nommé alors ça ne me cause pas de problèmes. Je suis une statue, je vais pas m'appeler Pierre Paul Jacques, ça n'irait pas. Et quiconque me surnommerait d'une telle façon n'aurait pas le temps de s'en excuser.

Je me demande bien quel genre de pseudonyme il pourrait m'attribuer. Il est vraiment pas fin pour faire la discussion avec une sculpture et en plus vouloir lui donner un nom. Peut être qu'il a un bug ? Si il veut je peux essayé de remédier à ça, c'est pas parce que j'ai les mains plates que ça va m'empêcher de le réparer hin hin...

Puis tu m'indiqueras également le meilleur endroit pour que j'aille faire du tourisme. De préférence pas trop peuplé histoire que je ne sois pas trop vu. Je n'aime pas le regard des gens mwéhéhé...

   

   
 
(c)Mellusa ~
Revenir en haut Aller en bas
Sam 26 Aoû - 18:15
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Une nature désolée
FT SCP-173
Il l'écoutait donc tranquillement. Voyez-vous cela. Il n'avait pas forcément envie de changer de nom ? Soit. Après tout si cela lui plaisait. Un nom ne comportant que des chiffres. Un nom donné comme un matricule, comme pour compter le nombres de créatures comme lui ils avaient... et il s'en contentait ? Il faisait bie nce qu'il voulait il ne jugerait pas. Chacun a sa sensibilité et sa façon de voir les chsoes différemment. On ne pouvait pas dire grand chose. Changer de nom n'avait l'air de ne lui faire ni chaud ni froid. Alors il verrait bien avec le temps si un jour il est décidé à vraiment changer de nom.

«  Tu es bien... violent. Rassures toi, personne ne t'appelleras ainsi. Si tu préfères te faire appeler 173
c'est ainsi que tu seras appellé. Je ne vais pas te donner un nom qui ne te plait pas. Généralement les adaptations ou changement de noms se font en collaboration pour que personne ne s'impose. C'est avant tout le nom que tu porteras toi, donc c'est avant tout à toi de choisir.
 »

Il était tellement sur les nerfs. Prenant tout mal. Ce n'était pas vraiment agréable de discuter avec lui si c'était pour être presque menacé à chaque instant. Enfin bon. Mais la question qui suivit le surpris. Un lieu pour faire du tourisme... pas trop peuplé ? Certainement pas Shinon, trop peuplé. Et aux alentours il y avait Botaria ou bien la foret des elfes. Mais il ne voulait qu'il n'arrive malheur ni aux elfes ni à cet étranger.

«   Du.... tourisme ? Et bien. La capitale est rès peuplée ça ne t'irais donc pas... dans les environs il n'y a pas grand chose à voir hormis les vestiges de la guerre et les anciennes citées elfiques désormais abandonnées ou presque. Tu pourrais visiter la forêt mais évite d'aller trop en profondeur.  Les elfes n'apprécieraient pas cette irruption de ta part. »

Il se demandait pourquoi il disait tout cela. Pour l'aider oui. Mais il ne fallait pas que son impulsivité cause de soucis à quiconque. Il parlerait de lui au chef de la rebellion... et préviendrait peut-être Raziel de l'arrivée d'energumènes dans son genre venus d'autres mondes, ça pourrait éviter les conflits.
© ASHLING FOR EPICODE



~~~♦~~~

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamutopia :: Heaventry :: No Man's Land :: Grande Plaine-