Gamutopia

Les personnages de jeux-vidéo prennent vie dans un monde futuriste peuplé d'humains et de créatures étranges... Mais ce monde va-t-il rester paisible?
 
Bienvenue sur Gamutopia ! N'hésite pas à poser des questions dans la rubrique... euh... Questions, qui se trouve dans la section invité !
N'hésitez surtout pas à venir voir nos prédéfinis ! Vous pourrez avoir des Hakans supplémentaires en choisissant l'un d'entre eux !

Tu clignes des yeux, tu meurs ~ [Finie !]

 :: Administration :: Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 11 Aoû - 21:27
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 11/08/2017
Age : 18
Localisation : La ou tu t'y attends le moins ~
Voir le profil de l'utilisateur
  • Nom SCP
  • Prénom 173
  • Âge██████
  • Genre Aucun, mais j'ai une voix masculine et je pense qu'on peut me qualifié de ce genre la.
  • Race Entité surnaturelle
  • Camp Étranger
  • Métier ██████

Pouvoirs & Malus

Mes pouvoirs ? Bah à part pouvoir me téléporter à volonté et n'importe où (même si le radius de mes téléportations ne peut plus excéder 10mètres dans ce monde et je dois attendre cinq minutes avant de pouvoir me téléporter de nouveau et seulement aux endroits que j'ai déjà visité et vu de mes propres yeux) je peux également me déplacer extrêmement vite mais ça m'épuise si je le fais trop longtemps (assez vite pour qu'on ne puisse pas distinguer comment je fais pour bouger et pour esquiver tout ce qu'on pourrait m'envoyer sur la cacahuète) et je peux briser parfaitement la nuque de mes cibles ainsi que les étrangler, ce qui est plus facile pour moi que pour un humain standard. Avant j'étais invincible, le béton dont mon corps est fait était totalement impossible à ne serais-ce que craquelé mais récemment je crois que mon voyage interdimensionnel a "fracturé" mon corps et je suis désormais vulnérable à tout ce qui pourrait détruire du béton, bien que j'ai trouvé un moyen de le réparer tant bien que mal.

Histoire

L'histoire d'une anomalie pourrait certainement se révéler ennuyeuse, notamment quand on sait qu'avant je n'étais pas aussi bavard et courtois... J'ignore mes origines pour être franc. Beaucoup on tenté de tout savoir sur moi, mais les seules choses qu'ils connaissent sont mes méthodes de meurtres et comment faire pour me contenir. Heureusement pour eux, ils sont loin de moi désormais. Comme depuis que je suis arrivé ici, tout a changé.

C'était une journée banale dans cette Fondation froide. J'étais comme toujours dans ma cellule de confinement, à regarder fixement les murs ou à me téléporter sans cesse puisque personne ne me regardait. Je n'étais pas réellement bien conscient de ce que je faisais. Je ne pouvais pas parler, j'avais un physique bien moins sympathique qu'aujourd'hui et tout ce que je savais faire c'était tué ceux qui osaient me tourner le dos ou cligner des yeux devant moi. Ce jour là comme à peu près toutes les semaines, les scientifiques amenaient trois prisonniers qu'ils nommaient "Classe D" pour nettoyer ma salle de confinement. Habituellement, rien ne se passait mal pour eux et j'étais condamné à rester bloqué à un endroit pendant une bonne quinzaine de minutes, le temps que la salle soit nettoyée. Mais cette fois-ci, ce fut différent. A peine étaient ils rentrer et que la porte s'était fermée qu'elle s'était rouverte mystérieusement. A partir de ce moment la, le carnage commença. Une brève coupure de courant et je tuais déjà un des humains présents devant moi. La deuxième, tout aussi brève, me permit de craquer le cou d'un second. Quand au troisième, il fut malin et recula assez vite en me regardant pour ne pas subir la même mort que ses collègues.

C'était une brèche de confinement comme je n'en avais jamais vécu. Des cris, du sang, le chaos. Et moi qui prenais part à cette boucherie sans me poser de questions et sans aucune pitié. Je n'avais pas de moral à l'époque contrairement à aujourd'hui où je me pose des questions. Je me demande pourquoi j'ai été crée, comment et à quoi je suis destiné.

Mais quand l'explosion retentit, que toute cette Fondation qui m'avait retenu si longtemps dans cette prison, s'évapora en un instant et moi avec... J'ai commencé à comprendre. J'ai commencé à comprendre que ma vie allait prendre un tout autre tournant.

Je ne suis pas mort ce jour la, tout du moins je ne pense pas. L'explosion a dû causer quelque chose, comme une brèche dans l'espace-temps. Après tout, je ne suis pas mort car, je suis une anomalie alors ce qui m'arrive aujourd'hui est normal pour moi. Je vais débuter une nouvelle vie trépidante où je pourrais aller ou bout me semble, où je pourrais j'espère avoir des relations avec d'autres êtres vivants et où j'aurais à me soucier de ma survie. Et ça, c'est le challenge qui me manquait pour vivre, j'en suis certain !

Ce que 173 n'a pas raconté, c'est sa rencontre avec l'être maléfique qui a changé toute sa vie. Je vais donc vous la raconté. Qui suis-je ? Voyons, ce n'est pas de moi que l'on va parler, mais de notre cher 173... Lisez donc.

Il suffit de la seule pression d'un bouton pour que la vie prenne une tournure inattendue. SCP 173 pensait qu'après l'explosion, il se retrouverait sur les ruines de ce que fut sa prison et qu'il pouvait continuer à tuer des humains sans scrupules, tout simplement parce que son instinct lui ordonnait cela. Mais rien ne se passa comme il aurait pu le prévoir. Tout d'abord, tout brilla devant lui. Une lumière blanche aveuglante et un énorme bruit indescriptible. Et puis ensuite, tout devint noir, complètement vide. Il ouvrit les yeux pour la première fois, ne comprenant pas ce qu'il se passait. Pour la première fois de sa vie, il "voyait" avec de véritables yeux et il ressentait quelque chose. Il se sentait... Vivre. Couché sur le sol, il se releva difficilement, tombant à moult reprises sur ce qui semblait être le sol. Mais pourtant, tout n'était que vide autour de lui. Noir, sombre, menaçant. Il n'y avait aucun bruit, seulement ceux de son propre corps en béton résonnant comme des pas dans un parking à l'abandon. Il se surprit à parler pour la première fois, ressentant une immense peur incompréhensible.

Ou suis-je ?!


Le son de sa propre voix le terrifia au plus haut point, d'autant plus qu'il n'y avait aucun miroir pour qu'il puisse constater les changements physiques qu'il subissait. Néanmoins, il ressentait. Et seul les ressentis lui permettait de comprendre ce qui lui arrivait. Il avait une bouche, des dents, des yeux... Il pouvait penser librement et ses pensées étaient totalement différentes de d'habitude. 173 ne voulait plus tuer. Tout ce qu'il désirait était de comprendre et de sortir de ce "cauchemar". Mais le destin en décida autrement. Une vive douleur, écrasante, foudroyante et cinglante le transperça de toute part. Il n'avait jamais eu mal de toute sa vie. Même la bombe n'avait pas suffi à lui faire connaitre la douleur. Il hurla de tout son être, implorant que la souffrance disparaisse. Mais ses supplications ne furent pas entendu. Elles étaient même réprimées et punies par de nouvelles douleurs semblables à des brûlures au troisième degré qui lui donnèrent l'envie de pleurer malgré que son corps en soit incapable. Et cela dura... Encore et longtemps... Des heures et des heures... Mais la douleur physique ne fut pas seule. Son esprit se faisait tourmenter par des voix, des cris, des hurlements lui vrillant ce qui pourrait s'apparenter à son âme. La statue ne connaissait pas ce qu'était l'enfer tel que les humains le voyait, mais pour lui, tout cela était réellement un purgatoire. Il devait souffrir pour expier ses "péchés". Ses meurtres qui n'avaient été pourtant guidés que par un simple instinct incontrôlable. C'était une injustice, il n'avait jamais décidé d'être un tueur, la vie en avait voulu ainsi. Et elle osait le punir ? La colère et la haine fut ce qui délivra finalement 173 des chaînes qui le maintenaient à cette torture. Après d'innombrables heures, il se battu et s'acharna sans relâche pour sortir de ce cauchemar et il réussit...

A son réveil, la sculpture se trouvait couchée dans de l'herbe fraiche, le soleil tapait sur le béton dont elle était conçue. 173 fixa longuement le ciel bleu qui le surplombait, un sourire se dessinant sur son visage. Il était en train de vivre le plus beau jour de sa vie...

Ou que tu sois mon cher 173, nous attendons ton retour avec impatience... Signé : SCP 049

Physique

Première fois que je dois me décrire physiquement. Ok va falloir que j'assure je suppose... Alors je suis, attention révélation : Une statue en béton. Mais pas n'importe laquelle. J'ai une forme de cacahuète, je suis constitué de barres d'armature et de béton comportant des traces de peinture aérosol de marque Krylon. rouge, vert et noir. J'ai des craquelures un peu partout sur le corps mais ça ne me fragilise pas pour autant. Mes yeux ne sont pas vert mais entièrement noir avec pupilles jaunes brillantes, j'ai une bouche très expressive ainsi que des dents pointus. Mon corps est rond/ovale notamment mes bras et "mains" ainsi que mes jambes et pieds. Contrairement à avant, je peux marcher à peu près comme un humain standard bien que ma débauche soit maladroite.

Mental

On m'aurait demandé de me décrire mentalement il y a quelques jours je n'aurais même pas pu dire quoi que ce soit. Avant je n'étais de toutes façons qu'une coquille vide. Je ne pensais pas, j'exécutais ce que mon instinct me dictait. Tué, tué et encore tué. Il n'y avait que ça dans ma vie. Mais depuis que je suis ici, dans ce nouveau monde étrange, j'ai développé une personnalité qui, malgré qu'elle soit très influencée par mon passé, n'est pas non plus ce qu'on pourrait imaginé d'un tueur en série asocial et aux déviances de meurtres étranges. Par la je veux dire que j'ai évolué intérieurement. Je pense que mon trait de caractère principal serait "sarcastique" car j'aime beaucoup le sarcasme, notamment quand je parle de mes tendances meurtrières. Je suis certain que je vais adoré discuter de manière calme et justement sarcastique avec mes futurs interlocuteurs, leur parler comme si j'avais la main mise sur eux. En même temps, un humain lambda serait totalement à ma merci... Je suis aussi blagueur, enfin je fais souvent des blagues alors je pense que je le serais également avec les autres. Mon humour les fera certainement plus trembler que rigoler mais moi au moins je m'amuserais. Tant que quelqu'un s'amuse alors ça passe non ?

Sinon à part ça, je suppose que ma personnalité ne différera pas tellement d'un humain basique, en oubliant que je suis toujours prêt à tué quiconque ne me plait pas ou juste si l'envie m'en prend. J'ai déjà subi ce que c'est d'avoir peur à cause de cette entité bizarre qui s'en est prit à moi avant mon arrivée ici. C'était loin d'être agréable. Quand à la tristesse et bien je n'espère pas avoir à regretter un jour mon ancien "foyer" qu'était la Fondation SCP...

Vous derrière l'écran !

Pseudo: SCP 173
Âge: 18ans
Comment avez-vous connu le forum ?: Top sites ^^
Présence sur le forum : ? 9/10
Code du règlement: R.I.O valide le code et s'enfuit en fixant SCP-173
Commentaire?: écrire ici
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Aoû - 20:20
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 01/08/2017
Localisation : Euh... J'en sais rien, je suis où?
Voir le profil de l'utilisateur
Alors, tout d'abord, bienvenue ! J'espère que tu te plairas ici !

Je ne suis pas la personne qui te validera, mais je voudrais que tu changes certains points qui concernent principalement les pouvoirs de ton personnage.

Concernant les pouvoirs de ton personnage :

1. Il ne pourra pas se téléporter à volonté. Seulement aux endroits qu'il a déjà vu, dont il se souvient, ou qu'ils voient. Et il ne pourra pas se téléporter toutes les deux secondes, ce serait trop facile. Et très inégal. Donc je propose une téléportation de 5 mètres toutes les dix minutes, ou alors à volonté HORS COMBAT. (Tout comme Axel peut le faire pour se déplacer plus vite)

2. Peux-tu signaler quels sont les faiblesses de ton personnage explicitement ?

3. Tu peux briser des nuques en quelques secondes. MAIS il faut plusieurs minutes, une dizaine pour étrangler quelqu'un de normal.

4. Après les tortures de Naral, il est normal que ton personnage soit faible.

Sinon, la partie de l'histoire sur Naral me va, tu as bien réagi et tu n'as pas fait l'erreur de faire parler le Dieu ! Caractère, physique et histoire, c'est bon pour moi.

Oh, dernière chose, pourrais tu passer ton texte sur "Scribens" pour corriger les quelques fautes sur ta fiche ?

Signale nous lorsque les modifications seront faites, Rio viendra te valider ! ♡

~~~♦~~~

Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Aoû - 20:58
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Validation
J'ai l'honneur et l'immense plaisir de t'annoncer que tu es validé ! Bienvenue sur ce forum ! Tu peux à présent aller t'amuser avec tes camarades, jouer, RP, faire tout ce que tu veux dans ce monde !
Bon bon bon notre SCP en béton ! Ravi de te valider, même si j'ai un peu peur quand même on ne va pas se mentir xD En soit hormis les quelques fautes sur ta fiche tu t'es très bien approprié 173 et j'ai hâte de voir ce qu'il va devenir ici !
Voilà donc ! Je te valide sans plus attendre :3 tu peux dès à présent aller jouer dans le flood et commencer à RP !

~~~♦~~~

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamutopia :: Administration :: Présentations :: Présentations Validées-