Gamutopia

Les personnages de jeux-vidéo prennent vie dans un monde futuriste peuplé d'humains et de créatures étranges... Mais ce monde va-t-il rester paisible?
 
Bienvenue sur Gamutopia ! N'hésite pas à poser des questions dans la rubrique... euh... Questions, qui se trouve dans la section invité !
N'hésitez surtout pas à venir voir nos prédéfinis ! Vous pourrez avoir des Hakans supplémentaires en choisissant l'un d'entre eux !

Anthonomas Melroth| Roi parmis les Roi

 :: Administration :: Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 10 Aoû - 22:52
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
  • NomMelroth
  • PrénomAnthonomas
  • Âge29 ans
  • GenreMasculin
  • RaceHumaine
  • CampHumain
  • MétierRoi

Pouvoirs & Malus

Étant un être humain, bien que meilleur que la plupart des autres, Anthonomas n'a pas de pouvoir magique cependant, il sait parfaitement manier les épées ainsi que les anciennes armes tel que les claymores et les dagues. Cependant, il est tout à fait capable d'utiliser des Blasters, qu'il maitrise parfaitement d'ailleurs.

Histoire


Né il y a 29 ans de cela, Anthonomas fut le second fils du Roi des humains...
Son frère, ainé de dix années, fut le seul à s'occuper de lui, son père étant trop occupé à lancer une guerre contre les elfes et sa mère trouvant parfaitement inutile de s'occuper de son second fils, qui, de toute manière, n’accéderait pas au trône.
Ce fut donc avec son frère qu'Anthonomas apprit à manier les armes, voulant à tout prix impressionné la seule personne lui donnant une véritable attention, les servantes et sa gouvernante ne comptaient pas, elles ne le voyaient que par obligation... Il s'entraina autant qu'il le pouvait avec son frère ainé, si bien qu'il finit par le dépasser rapidement...
Malheureusement, peu après cet exploit, son frère fut envoyé à la guerre où il décéda, l'année de ses quinze ans. Ce fut l'unique et dernière fois où il versa de véritables larmes.
Ce fut à partir de cet instant-là qu'Anthonomas commença à vraiment détester les elfes et tout ceux qui seraient contre les humains, une rage enfantine d'un gamin ayant perdu un être cher qui se transforma en haine viscérale avec le temps. Mais par-dessus tout, il détesta ses parents, de toute son âme. Son père qui avait enclenché cette foutue guerre et qui y avait envoyé sans état d'âme son frère, qui avait tout juste 25 ans...
Sa mère qui n'avait même pas sourcillé à l'annonce de la mort de son fils et qui avait commencé à s'intéresser pour la première fois à Anthonomas, calculant ses chances pour le manipuler.
Ses parents qui n'en étaient pas vraiment...
A partir de là, Anthonomas commença à recevoir un enseignement pour devenir roi, politique, économie, stratégie, tout y passa.
Au final, la guerre se termina et ce fut lors de ses vingt-deux ans qu'il fut sacrée roi des humains, ses parents se faisant vieux, D'ailleurs, ceux-ci moururent trois ans plus tard de vieillesse, laissant le royaume uniquement aux mains d'Anthonomas. Sachant l'homosexualité de leur fils, leur dernier vœu fut qu'il adopte un héritier... Suite à quoi ses conseillers firent dévaler devant lui une suite de marmots, garçon évidemment, de famille noble ou riche, pour qu'il choisisse parmi toute cette "marchandise", parce qu'aux yeux de Anthonomas ce n'était pas des enfants qu'on lui proposait mais des produits de haute qualité.
Pourtant, il ne choisit aucun des nombreux garçons proposé mais une petite fille, à peine âgée de quatre ans à cette époque là, laissait seule par sa mère et recueillie par le palais pour en faire une future servante. Rien n'aurait pu laisser prévoir une rencontre entre cette enfant et le roi, et encore moins qu'il intéresseraient à elle.
Mais un papillon se baladant dans les jardins passa par la cuisine et attira l’œil de la fillette.
Pendant ce temps la, Anthonomas fuyait, sans le faire voir, ses conseillers.
Et arriva ce qui devait arriver, la petite fille toute obnubiler par le papillon ne vit pas le roi et se cogna dedans.

Flash back

La petite fille courait à perdre haleine après un magnifique papillon blanc, si bien qu'elle se cogna contre une grande jambe. Tombant fesse contre le sol dans une petite exclamation, elle leva les yeux pour rencontrer ceux d'Anthonomas...
"AH ! S'exclama-t-elle en regardant tout autour, j'ai perdu mon papillon..."
Elle gonfla alors les joues sous le regard amusé d'Anthonomas.
"Du coup, je n'ai plus rien à faire..." ronchonna-t'elle, les bras croisés, les fesses bien posées sur le sol.
Le roi sourit un peu, il allait pouvoir se trouver une occupation, et une excuse pour fuir ses horribles conseillés, brrr.
"Moi aussi je n'ai plus rien à faire, alors que dis-tu de jouer avec moi ?" proposa-t-il.
Sous ses yeux, le visage de la petite fille se transforma graduellement, ses yeux s'illuminèrent alors qu'un grand sourire barré son visage.
"Vraiment ?! demanda-t-elle avec joie
Vraiment" confirma Anthonomas dans un rire.
N'hésitant pas plus d'une seconde, la petite fille attrapa la main d'Anthonomas avec un grand sourire.
Ils commencèrent à marcher dans l'allée longeant les jardins en direction du bureau du roi.
"On va où ? On va jouer à quoi ? Comment tu t'appelles ?" babilla l'enfant durant le trajet
Anthonomas éclata de rire face à la joie de la petite fille, c'était tellement rafraichissant par rapport aux autres enfants qu'on lui avait montré, droit, silencieux, pas un mot de travers, obéissant à tout et ne pensant pas par eux-mêmes...
"Doucement, on va dans mon bureau, je m'appelle Anthonomas et on va jouer aux dames, tu sais ce que c'est ?" demanda-t'il avec un sourire
"Nan, c'est quoi les dames Anthonamos ?" questionna la petite fille en écorchant inconsciemment son prénom.
"Tu voudrais que je t'apprenne ? Et c'est Anthonomas pas Anthonamos" corrigea-t-il
"OH OUI ! Anthanomas !" s'excita la petite fille
"Parfait alors, Anthonomas" corrigea t'il à nouveau
"Anthonomos" copia la petite fille
"Anthonomas"
"Onthonamas"
"Anthonomas"
"Anthonomes"
"Anthonomas"
"Anchonomas"
"Bon ! j'abandonne ! appelle moi comme tu veux" soupira le roi avec un léger sourire
"Mais il est cro compliqué ton nom aussi" bouda la petite fille, puis elle sembla réfléchir, alors qu'ils arrivaient devant une grande porte en bois sculpté.
Anthonomas lâcha la main de l'enfant quelques secondes pour ouvrir la porte, d'un signe de tête, il lui fit comprendre qu'elle pouvait entrer.
"Je peux t’appeler vraiment comme je veux ?" questionna-t'elle en détaillant le bureau
"oui tu peux, assit toi là" ordonna Anthonomas en lui montrant un fauteuil rembourré
"Waaaaah il est cro classe ton bureau !" s'extasia l'enfant, elle réussis à monter après quelques difficultés sur le siège où elle se cala confortablement, épuisé par son exploit.
"Merci" répondit Anthonomas avec un sourire tout en sortant d'un tiroir un jeu de dames en bois
"Donc je peux t’appeler Antho si je veux ?" demanda la petite fille qui n'avait pas perdu sa question première.
"Si tu veux oui" acquiesça le dit Antho en posant le jeu sur la table
" Alors va pour Antho !" rigola la petite fille " Ah, s'exclama t'elle, moi c'est Shonora !" se présenta t'elle en tendant sa petite main. Anthonomas la serra avec douceur, tout en souriant.
"Quel drôle de nom, il est étranger ?" questionna t'il en disposants les pièces.
"Je sais pas" répondit la petite fille, les yeux rivés sur le plateau. Haussant un sourcil, Anthonomas fixa quelques instants le visage de l'enfant.
"Tu n'as pas de parents ?" demanda t'il
"Nan, d'après les cuisinières j'ai été posté devant la porte de services..." s'exclama t'elle
ses yeux se posèrent dans ceux d'Anthonomas
"mais j'ai les cuisinières, elles sont gentilles avec moi, sauf la cuisinière en chef, elle m'aime pas... Et toi ?" demanda t'elle avec un sourire
"Moi aussi ils sont morts, il y a quelques temps" répondit il, la petite fille fronça les sourcils
"Mais t'as bien quelqu'un pour s'occuper de toi nan ?" questionna t'elle
"J'avais un grand frère, mais il est partis" expliqua t'il
" Donc t'es tout seul ?" s'exclama t'elle d'une voix triste
"Je suppose oui" dit Anthonomas avec un sourire amusé, la petite fille se tut durant quelques instants, semblant être proie à une intense réflexion...
"Et bah tu sais quoi ? Je vais te tenir compagnie ! Comme ça tu seras plus tu seul !" babilla t'elle joyeusement
"Vraiment ?" demanda Anthonomas en haussant un sourcil surpris
"Vraiment !" s'exclama la petite fille en se levant de son siège, elle tangua quelques instants avant de se stabiliser, une main sur le cœur et avec un air solennel, "crois de bois croix de fer si je mens j'vais en enfer je te promets d'être avec toi Antho" cita t'elle avec sérieux.
Anthonomas cligna des yeux quelques instants, incapable de comprendre ce qui venait de se passer tandis que la petite fille se rasseyait.
"Bon, on joue ?" dit elle avec un sourire
Il y eut un silence durant quelques instants avant qu'Anthonomas éclate d'un rire tonitruant et si fort qu'on l'entendit dans tous les recoins du château.

Fin du flash back

Ce fut ainsi que Shonara devient la fille d'Anthonomas, bien évidemment elle ne fut pas accepté comme cela, et la guerre entre les cyborgs et les humains se profilant, Anthonomas n'apprécia pas vraiment l'idée qu'on puisse contester ses décisions.

Flash Back

Assis confortablement sur le trône, Anthonomas caressait pensivement les cheveux de sa fille adoptive, qui était confortable installée contre lui. Celle ci dessinait sur un carré de papier, appuyé sur les accoudoirs en bois du trône. Shonora releva soudainement la tête, se déconcentrant totalement de son dessin pour se focaliser sur son père.
"Papa, pourquoi tu portes toujours une armure ?" Demanda t'elle candidement.
~Parce qu'une guerre risque d'arrivée et qu'il faut que je sois près à me défendre à tout moment~ pensa Anthonomas, mais bien que celui ci n'ait aucun tact, il savait parfaitement que ce n'était pas la réponse à donné, encore moins à une enfant.
"Au cas ou quelqu'un voudrait enlevé ma petite princesse" dit il à la place, en souriant.
La petite fille fronça les sourcils, la bouche plissé dans une moue.
"Alors tu peux l'enlever Papa, je ne suis pas une vrai princesse" signala t'elle.
Les sourcils d'Anthonomas se froncèrent tandis que ses yeux se firent dur
"Qui t'as dis ça ?" demanda t'il, un soupçon de colère dans la voix
"Des gens" répondit la petite fille en haussant les épaules
Les sourcils d'Anthonomas se froncèrent un peu plus, creusant son visage, évidemment il était au courant des rumeurs qu'il courait par rapport à cette adoption qui était tout sauf coutumière, il savait aussi pour les insultes qui voguaient sur sa fille, mais à aucun moment il n'allait accepté que celle-ci soit au courant de ça.
"Ne les écoutent pas, tu es ma princesse à moi, c'est tout ce qui compte non ?" susurra le roi.
La petite fille acquiesça joyeusement en se calant confortablement contre lui un sourit heureux au lèvres.
~Oui, tu es ma petite princesse, et personne n'a le droit de s'introduire dans ton palais~

Fin du flash back

Quelques semaines plus tard, deux employés furent banni du palais royal pour calomnie honteuse et insultes dégradante, plus personne n'entendit parler d'eux après...
Rajustant de cette manière son emprise sur son royaume, Anthonomas pris cependant le soins de s'occuper de sa fille durant les quatre années suivante tout en se préparant à une guerre éventuelle. Ne dit on pas qu'il vaut mieux prévenir que guérir ?

Physique 

Décrire le physique d'Anthonomas en quelques mots ? D'accord.

Anthonomas est grand, très grand, plus grand que la plupart des gens, il doit mesurer dans les un mètre quatre-vingt-dix, mais il a une si forte carrure, dû à son entrainement de maniement d'armes, qu'il en parait plus grand encore et que lorsqu'il se dresse de toute sa stature n'importe qui semble petit à côté de lui.

Malgré sa carrure impressionnante, Anthonomas est souvent, voire continuellement, considéré comme bel homme et cela n'étant pas dû qu'à son statut de Roi.

Ses cheveux d'un blond blanc, lui arrivant aux épaules, couplés à sa mâchoire carrée et à ses yeux d'un bleu pur, presque luminescents par moments, ajoutés à sa peau de lait et à ses lèvres assez pulpeuses, bien que pâle, fait que bien souvent femmes comme hommes tombent sous son charme. Enfin garde à ses malheureux, car le Roi n'est pas connu pour son sentimentalisme et sa fidélité, il sait jouer de ses atouts comme on joue aux cartes.

Mental


Anthonomas, comme tout être humain, a des qualités et des défauts qui font la personne qu'il est bien que ses défauts soient éclipsés par ses nombreuses qualités et son charisme sans précédent.
Il faut donc pour pouvoir tenter de le cerner connaitre ses traits de caractère.
Anthonomas est joueur, ainsi que facilement amusé, il lui suffit parfois d'un détail pour que son esprit crée un jeu, mais son esprit traitre et mauvais fait que, bien souvent, il joue pour faire souffrir la personne en face de lui.
Par exemple pour les criminels, qu'il hait au plus haut point car ils ont osé toucher à son peuple bien-aimé. Car quiconque touche ou tente de toucher le peuple d'Anthonomas doit se préparer à subir son courroux, il ne supporte pas qu'on lui désobéisse et les criminels sont l'incarnation même de la désobéissance à ses yeux. Son tempérament violent ne laisse aucune chance à ceux qui l'ont énervé.
Bien qu'ayant tendance à parler beaucoup, de tout, de rien mais surtout de lui, Anthonomas est aussi très paresseux et partisan du moindre effort ce qui, ajouté à son impatience constante, son avidité permanente de nouvelle conquête et son envie de gouverner à lui seul le monde, peut donner parfois des mélanges... explosif.
Séducteur, il joue de ses atouts pour avoir ce qu'il veut, mais il se lasse bien vite de ses multiples conquêtes.
Anthonomas est aussi un roi et il a donc une prestance incroyable ainsi qu'un sens de la mise en scène bien visible dans son quotidien, se baigner dans une baignoire en or massif ou faire jouer ses prisonniers sur leur survie.
Anthonomas a aussi un petit défaut, ou une qualité cela dépend des instants, il change rapidement d'humeur, passant d'un sentiment à l'autre à la vitesse de l'éclair et changeant d'idée comme on change de chemise.
Voici à peu près le portrait que je peux brosser du roi et j'espère que cela vous éclairera sur sa personne...

Vous derrière l'écran !

Pseudo: Cheshire Mad ou Helen
Âge: 15 ans et des poussières
Comment avez-vous connu le forum ?: Par des amis qui m'ont crié que c'était génial
Présence sur le forum : euh/10
Code du règlement: R.I.O valide le code et dépose une tarte aux myrtilles
Commentaire?: ça me plait déjà, il me tarde de pouvoir rp ( en plus Antho il est trop classe !)
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Sam 12 Aoû - 20:44
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 01/08/2017
Localisation : Euh... J'en sais rien, je suis où?
Voir le profil de l'utilisateur

Validation
J'ai l'honneur et l'immense plaisir de t'annoncer que tu es validé ! Bienvenue sur ce forum ! Tu peux à présent aller t'amuser avec tes camarades, jouer, RP, faire tout ce que tu veux dans ce monde ! N'hésite pas à aller lire le Bestiaire, ne t'en fais pas, le STAFF s'occupe de tout pour le recensement de ton avatar, bonne continuation parmis nous ♥
Ton histoire, surtout le passant touchant avec ta fille m'a fait sourire et ça,  c'est un très bon point ! Tu t'es bien approprié le personnage, ton histoire n'est pas trop longue et très agréable à lire ! J'ai hâte de te rencontrer en rp !
Voilà donc ! Je te valide sans plus attendre, mais n'oublies pas, il faut encore que tu fasses le rp test, et cette fois il faudra que tu corriges tes fautes seul. Il te sera envoyé par MP dans quelques jours, ou quelques heures si tu es chanceux !

~~~♦~~~

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamutopia :: Administration :: Présentations :: Présentations Validées-