Gamutopia

Les personnages de jeux-vidéo prennent vie dans un monde futuriste peuplé d'humains et de créatures étranges... Mais ce monde va-t-il rester paisible?
 
Bienvenue sur Gamutopia ! N'hésite pas à poser des questions dans la rubrique... euh... Questions, qui se trouve dans la section invité !
N'hésitez surtout pas à venir voir nos prédéfinis ! Vous pourrez avoir des Hakans supplémentaires en choisissant l'un d'entre eux !

The Flurry Of Dancing Flames || Terminé

 :: Administration :: Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 3 Aoû - 11:13
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 01/08/2017
Localisation : Euh... J'en sais rien, je suis où?
Voir le profil de l'utilisateur
  • Nom Inconnu
  • Prénom Axel
  • Âge Inconnu
  • Genre M
  • Race Simili
  • Camp Etranger
  • Métier Vagabond

Pouvoirs & Malus

Des flammes, des flammes. On me surnomme « the Flurry Of Dancing FLAMES » … Je te laisse deviner ce que ça implique donc... Je peux agiter des molécules pour les embraser et faire danser les flammes. Que ce soit un mur de feu ou une simple flammèche... En passant par la supernova... Rien n'est impossible à la rafale de flammes dansantes. Capacités : Rapidité, endurance, souplesse, manipulation d'arme de jet (chakrams)

Histoire

Un lointain et vague souvenir me revint... Une mémoire presque effacée. Je me souvins d'un jour, au Jardin Radieux, le ciel était clair, légèrement rosé, tout allait pour le mieux. La brise soufflait dans nos cheveux respectifs, parcourait les plates-bandes florales avant de se nicher au creux des arbrisseaux... La nuit tombait, Isa et moi jouions ensemble. Je le mis alors au défi de grimper sur un arbre. Il ne le fit pas, son regard était comme perdu. Ses yeux étaient vides de tout sentiment, de tout éclat. Je l'interpellais.

« Quelque chose ne va pas ? Eh oh ! Isa ! T'es encore plus sérieux que d'habitude ! On dirait que tu veux tuer quelqu'un, tu fais flipper, arrête !
-Lea, est-ce qu'on sera toujours amis ?
-Mais c'est quoi cette question ?! Évidemment ! Pourquoi tu te... comment on dit… Turlupines ainsi ?
-Turlupine ?
-Quoi ? J'ai employé un mot que tu connais pas ? »

Isa ne répondit pas, il resta muet. Il pensait. Je le comprenais... On était en vacances, lui, il pensait à ses devoirs, moi à aller manger des glaces. Nous n'avons pas les mêmes centres d'intérêts... Son regard s'était assombri... Je relevai les yeux rapidement... Qu'est-ce que... ?!
L'air devenait froid, la nuit tomba à jamais. Nous ne reverrons plus jamais cet endroit. Notre monde. Il devient noir... ! Mes pupilles rétrécissent. J'ai peur. Oui.  Je tends ma main vers Isa alors que des ombres avancent vers nous. Je le supplie de ma voix déterminée mais à la fois, tremblante de crainte.

« Isa ! ISA ! ISAA ! Viens ! Je t'en prie ! »

Isa relève les yeux et voit les ombres... Il se tourne ensuite vers moi et me tend, lui aussi, la main... Mollement... Les ombres sont là.. Elles l'engloutissent, je tente désespérément d'attraper sa paume, penchant d'un côté de la branche, cette dernière craque, je tombe dans les ténèbres...Les ombres me lacèrent les entrailles et les utilisent comme une denrée rare... Mon cœur se brise... Mais la douleur, jamais, ne s'efface. Je culpabilise. Est-ce cela la mort ? Ne plus rien sentir ? C'est de ma faute ? Est-ce qu'il m'en veut de ne pas l'avoir sauvé ? Est-ce qu'il veut me tuer actuellement ? Est-ce que j'ai fait quelque chose de mal ? Mes yeux se fermaient, de toute façon, je ne voyais rien. Isa, m'en veux-tu ? J'ai essayé de t'aider... Pourquoi n'as tu pas saisit ma main ? Me détestes-tu ? Souhaitais-tu ta mort ? Pourquoi ne voulais-tu pas monter avec moi ? Savais-tu que nous allions mourir ? Pourquoi n'as-tu rien dit ? Pourquoi ne pas t'être défendu ? Pourquoi ce sourire hantait-il tes lèvres au moment même où je voulais t'aider ? Est-ce de ma faute ? On sera toujours amis... Hein ?

Pourquoi je ne ressens rien ? Pourquoi mes larmes ne veulent plus couler. Pourquoi … Ce grand vide au fond de mon cœur ? Je veux rester ici, au calme, dormir pour l'éternité... Non, je veux le retrouver... Lui demander... Je veux continuer de vivre... VOUS ENTENDEZ ?! CONTINUER DE VIVRE ! Reste calme... Reste calme... J'ouvre mes yeux à nouveau, je me rends compte enfin que je ne suis plus dans l'espèce de vide intersidéral dans lequel j'étais...  À   présent, je me trouve dans un monde différent du mien... Je ne ressens rien, pas de douleur, ni de peine. Juste un grand vide. Rien de plus, rien de moins. Je ne ressentais plus rien, pas de sentiment, mais je pouvais sentir de l'eau sur ma peau... La pluie sûrement.. Ce monde me connaissait, ce monde savait à quel point j'étais triste. Il m'accueillait. Comme une mère et son enfant...

J'entends une voix m'interpeller... Mon regard devient flou, je me redresse péniblement... Cette douleur insoutenable qui m'accable... Je ne la ressens pas et pourtant, je sais qu'elle est bien là. Alors que j'étais parvenu à me relever de terre, je retombe lourdement... j'entends une voix... Quelqu'un s'approche … Je tremble... Mon regard s'éteint, mes muscles lâchent et je perds connaissance en laissant la personne m'aider... Ou pas.

Depuis ce jour, je fais partie de l'Organisation... Ouais, je sais... Je me suis fait aider et je ne suis qu'une petite chochotte... Eh, oh. Mourrez une fois, ensuite on verra.

Ce que je pense des autres membres de l'Organisation ? Eh bien... Entre un pirate borgne, on se demande même s'il n'est pas alcoolique sur les bords... On a aussi un mec qui ne parle pas, je me demande encore si c'est un meuble, un placard ou juste une muraille infranchissable, un intello toujours dans les expériences avec un savant fou glacial... Une espèce de bras droit coincé. Oui je parle de Saïx comme ça ! Il me donne trop de missions voilà ce que j'en pense ! MONSIEUR. Ensuite on a un danseur, guitariste qui me fout de la flotte dessus... Comment ça, ça sent le vécu ? MAIS OUI. Il l'a regretté je vous l'assure ! Ensuite, un monsieur boule de poils roses... Oh qu'il est mignon. Quand on sait ce qu'il a fait au Manoir Oblivion, on le pense beaucoup moins... Vil traître. Oui, c'est l'hôpital qui se fout de la charité... ! Et une furie complètement.. Non, vous ne comprenez pas... COMPLETEMENT hystérique ! FOLLE même.  Une fois en mission, elle parlait tellement qu'à la fin de la journée, je ne me sentais pas bien, je suis allé me coucher après avoir pris cinq elexirs... CINQ. Pour finir... Nous avons... Non, je vous propose de recommencer depuis le début... Mais non ! Ne remonte pas ta souris abruti ! Reste-là ! Je vais juste te raconter ma rencontre avec Roxas et Xion ! Il faut tout leur apprendre à ses enfants.

C'était environ... Allez neuf ans après mon arrivée. Nous avons trouvé le dernier membre de notre confrérie. Roxas. Et, comme par hasard, qui doit s'occuper du nouveau ? Qui a la malchance d'être haït par son ancien meilleur ami ? Qui ? MOI POUR SÛR. Je te DETESTE Saïx ! Enfin, si j'avais un cœur, JE TE HAÏRAI. Je n'ai même pas de mot pour te décrire ! Si j'en ai mais il y a des enfants dans la salle !
AHEM. Je suis calme. Vous pensez le contraire ? Je ne peux pas éprouver de haine, mais le ressenti vis-à-vis de Saïx se rapproche de l'exaspération. De l'envie de meurtre.

Enfin. Revenons en aux faits. La première semaine, Roxas ne se souvenait de rien... Le premier jour, pour le féliciter je lui ai fait goûter une délicieuse glace à l'eau de mer...

« C'est salé... Et sucré à la fois... »

Voilà ce qu'il m'avait dit... Mais le lendemain, il ne se souvenait plus de rien, j'étais obligé d'aller en mission avec lui, honnêtement, ça me faisait chier au début. Clairement, s'occuper d'une espèce de planche qui ne fait que ce qu'on lui dit... C'est super « joyeux ». Enfin bref. Au bout d'une semaine, il se souvint de la glace à l'eau de mer... Il répéta la phrase une seconde fois, la même que sept jours auparavant...

« C'est une glace à l'eau de mer... Tu te souviens ?  »

Il ne se souvenait de rien, mais cette fois, il pouvait parler avec moi, avoir en quelque sorte une réelle discussion... ! Enfin ! Je gardais mon enthousiasme pour moi. Je ne voulais pas qu'il ressente de la peine... Aha. Quelle bonne blague. De la peine ?
Nous fîmes quelques missions, je commençais à apprécier cette petite tête blonde. Sa petite bouille d'enfant. Il me rappelait quelqu'un... Avant... Seulement, voilà, quelques jours après... Je devais partir pour le Manoir Oblivion.

« Il y a des traîtres, au Manoir Oblivion.  »

M'avait prévenu Saïx. Gentil de sa part. Je m'en serais passé. Sincèrement, il n'y a que moi qui remarque que Marluxia a l'air louche ? Ses sourires moqueurs, son regard et rien que son nom. Non, pas Marluxia. L'assassin Sublime. Pourquoi ils m'ont pas donné ce surnom ! Je suis bien plus beau que lui ! Sérieusement, levez la main dans la salle qui pense le contraire.......... Je vous tuerai, vous le savez hein ?

Bien entendu, je ne disais rien de ma mission à Roxas. Sora allait arriver dans le Manoir, il ne devait pas savoir que son véritable être se trouverait là. Question de principe. Je ne sais pas où est cet imbécile de Lea, je ne veux pas savoir. Connaissant Roxas, je sais qu'il voudrait le rencontrer, qu'il voudrait combattre avec lui et... L'élu de la Keyblade possédant encore un cœur aurait... Une mauvaise influence sur mon élève. On ne touche pas Roxas. (u.u)

Une fois arrivés, au Manoir, deux groupes se formèrent, ceux d'en haut et ceux des souterrains, les jeunes contre les vieux. Quoi ? C'est pas comme ça en vrai ? Okay, pardon. Vous savez quoi ? Mon rapport, j'ai la flemme de tout réécrire. Donc je vais vous passer cet événement ridicule.

Retour du Manoir, je suis le seul survivant. Je suis responsable de la mort de … Vexen et de Zexion, un traître dans les traîtres, n'est-ce pas amusant ? J'ai ouvert les portes de la gloire à Saïx. C'est la dernière fois que je l'aide. En souvenir du bon temps, maintenant il va se faire …
Durant mon absence, Roxas avait emmené le numéro XIV manger une glace... Il faudrait que je la rencontre... Xion... Depuis mon retour, je n'ai pas eu l'occasion de la voir...  A quoi ressemble-t-elle ?  

HEIN ? Pourquoi Saïx m'en veut d'avoir éliminé Vexen ?! Ce vieux fou ne servait plus à rien ! Il était tellement rouillé que quand il se levait on entendait son dos craquer ! Sérieusement ! Il faudrait qu'il sache ce qu'il veut !

J'ai remarqué un certain changement... Durant mes missions solo, je ne me soucie plus de ma vie, je pense davantage à Roxas... Pourquoi ? Ai-je changé ? La lumière du cœur de Sora m'a transformé ? Pourquoi je me sens seul... ? Pourquoi des souvenirs remontent... Des sentiments reviennent... Je sens la tristesse... Le désespoir... Quand je vois Roxas sourire, je ne peux m'empêcher de partager ce sourire avec lui... Nous mangeons maintenant des glaces ensemble... Xion, Roxas et moi... Tous les soirs...
Mais... Ils ne viennent plus...

Ils se posent des questions...
Xion déserte...
Roxas la suit...

L'Organisation n'a besoin qu'un des deux... Sauf que les deux s'en vont !? Xion vole l'énergie de Roxas ! Que dois-je faire ?! QUI DOIS-JE TRAHIR ?! Mon meilleur ami ou bien... Ma meilleure amie ? Me couper le bras droit, ou bien la jambe gauche ? Couper en deux mon cœur... Ou bien détruire à jamais mon esprit... Choisir entre la vie ou la mort d'un ami ?! MAIS ça ! CA ! ILS ne peuvent pas le comprendre... Ils savent que nous trois, commençons à avoir des sentiments. Ils savent parfaitement qu'il faut nous éliminer … Je ne veux pas... Je les sauverais tous les deux, quoi qu'il arrive ! Je le promets... !

Quelques jours plus tard... Roxas a décidé de partir... Je ressentais ce même grand vide, comme quand j'avais perdu Saïx. Cette mélancolie, cette tristesse. J'ai échoué, je n'ai pas tenu cette promesse. Roxas marchait dans les rues pluvieuses de Illusiopolis, j'étais déjà là... Le regardant s'en aller... A tout jamais... Cette sensation... Ma tristesse se changeait en colère inexcusable... Mes larmes me brûlaient les yeux... Mes poings se serraient, je contenais mes sentiments, pour les cacher, ce fut une rage légère qui m'emporta...

« Je ne manquerais à personne.  »

Ses paroles me heurtèrent. Elles me transpercèrent. Mon cœur saignait. OUI MON COEUR. Je le savais, j'avais un cœur ! Mes mains se mirent à trembler... Je contenais mes larmes... durant DIX ANNEES je pensais ne pas avoir de cœur ! Grâce à lui, j'en avais retrouvé un et maintenant ? MAINTENANT il partait !... Par ma faute, je lui ai menti sur de nombreuses choses, je lui ai caché sa véritable nature... Il s'éloigna encore et, sur le point de partir, j'avouais...

« Si, à moi... Tu me manqueras.  »

Je lui avais avoué que je tenais à lui... Pourquoi es-tu parti Roxas ? Est-ce ma faute ? Si je ne l'avais pas fait, je me serais très certainement fait tuer... Transformé en simple reflet... Voilà mon avenir... Si j'avais été un meilleur ami digne de ce nom je l'aurai aidé, je ne lui aurais pas menti ainsi. Mais, il faut se rendre à l'évidence. Je ne suis qu'un traître.

J'ai rencontré deux fois Roxas après sa capture par DiZ, il était méfiant à présent... Il ne se souvenait plus de moi... Roxas... Roxas... ROXAS... J'avais envie de le secouer dans tous les sens, de le frapper et à la fois... De le prendre dans mes bras... De pleurer, il ne se souvenait pas de son  mentor... Une année passée ensemble, pourquoi donc cela est-il arrivé ? C'est entièrement de ma faute, je le sais. Je n'aurais pas dû mentir, je n'aurais pas dû être si froid, jouer les assassins sans cœur... Mon honneur était trop fort pour ça... DiZ m'empêchait de rester plus de dix minutes avec lui... Je tentais, en vain, de le faire revenir, qu'il revienne... Je vous en prie. La seconde fois, quand le temps s'était figé. Je laissais une larme couler le long de ma joue, l'essuyait et me dépêchait pour le rattraper une dernière fois.

La troisième et dernière fois que je le vis, c'était dans le Manoir... Mes pas résonnaient sur le sol dur, froid, comme mon cœur, comme tout mon corps... J'avais froid... Oui. J'avais peur de ne plus le revoir. C'était lui ou moi...

« Axel...  »

Il... Il se souvenait de moi ? Vraiment ? Mais il était trop tard, il avait reçu l'ordre de l'éliminer une bonne fois pour toutes... Je sentis ma main trembler, d'un air impitoyable je lui lançais alors que ma haine reprenait le dessus. Le dessus sur mes autres sentiments. Une haine, non pas contre lui mais contre mes supérieurs hiérarchiques. Contre... Moi même.

« Tu te souviens vraiment de moi cette fois Roxas. Ça me fait vraiment CHAUD AU COEUR. Mais c'est TROP TARD !  »

Mon corps reprit de la vigueur, mes muscles me brûlaient. Des flammes venaient entourer la salle rectangulaire. L'emprisonnant dans une cage de feu, le sol brûlé ne montrait qu'une partie de ma rage... j'aurais pu faire bien pire... J'aurais pu le tuer de suite. J'aurais pu l'éliminer comme ça m'avait été demandé, mais je refusais cette éventualité. Il sortit de je ne sais où deux Keyblades... J'avançais mon visage légèrement... Interloqué.

« Deux ?  »

Je baissais la tête et faisais apparaître mes armes dans une gerbe de flammes intenses... Je tremblais.

*Pardonne-moi... Roxas... *

Je relevai mon regard, déterminé à me laisser vaincre.

Dès qu'il lança l'assaut je fis un bond en arrière pour esquiver et me tapir dans les flammes. Attendant que ma cible arrête de bouger, je m'élançai vers lui, parant mon coup, encaissant merveilleusement bien le choc en croisant ses deux armes en "X" il contrattaqua tout de suite après. Continuant les assauts et attaques vaines, le feu se circonscrit peu à peu... Faisant disparaître mes armes, essoufflé je reculai...

Mon ami se souvint alors de moi... Et je lui dis que nous nous reverrions dans une autre vie... Il acquiesça mais c'était lui qui allait renaître... Pas moi. Je m'enfuis pour aller faire mon rapport à Saïx, je me demande si c'est pas mieux ainsi, peu importe je le ferai revenir, j'en fais la promesse !

Après m'être fais... réprimandé par le numéro sept, j'ai décidé de quitter l'Organisation. Considérez-moi comme un traître, tout ce que vous voulez, mais moi, je veux retrouver mon ami. Qu'importent les conséquences.

Allant chercher la fille la plus chère aux yeux du porteur de Keyblade, Kairi, qui réussit à s'échapper et finit par être prise au piège par Saïx. Je me retrouvais avec Sora dans un couloir des ténèbres, la fin de l'Organisation et ma fin, je m'en souviendrais toute ma courte vie durant. Ils allaient à Illusiopolis, la ville tant redoutée de par le nombre INCALCULABLE d'heartless qui parcouraient les rues, c'était également le quartier général de l'Organisation. Dont je ne faisais évidemment plus partie.

Les reflets avaient senti Sora venir, quand je le rejoignais pour l'aider... Quoi? ça me faisait de la peine de le voir galérer, le pauvre petit, avec ses "amis" il n'y arrivait même pas. Lui disant de rester toujours en mouvement sinon il serait détruit par les ténèbres, toujours invisible à ses yeux, j'apparus, pour lui dire que Saïx, un membre du groupe de ses ennemis avait emmené Kairi après qu'elle se soit enfuie, après je leur ai dit de partir, de ne pas s'occuper de moi, j'étais bien trop épuisé, à m'enfuir face à chacun de mes anciens collègues les uns après les autres, combat sur combat...

Un reflet se jeta sur moi, sans opposer de résistance je tombais au sol. Mais en bon héros qu'il est, Sora élimina ce 'nobody' et commença à se battre contre tous les ennemis... Plus nous en exterminions, plus il y en avait... Je courbais le dos, fatigué, éreinté. C'était interminable. Dos à dos, l'élu de la lumière et moi il me demandait si je regrettais d'être venu. Plaisantant, piqué au vif à cette provocation, je m'élançai en avant mes chakrams tournaient autour de moi, m'élevant un peu dans les airs, je poussa un hurlement de rage, le dernier, mon dernier.

Le feu ébloui Sora, il n'y avait plus rien, plus d'ennemi et moi j'étais à demi-mort... Dans un geste final, j'ouvris un portail pour que le héros puisse retrouver sa belle, m'excusant de ce que je lui avais fais... Lui expliquant ce que je voulais faire, je voulais retrouver Roxas... Quand j'étais en sa compagnie, j'avais l'impression d'avoir un coeur... Et avec Sora, c'était pareil... Je disparaissais, comme une flamme qui s'éteint, les yeux ouverts, face à la mort, finalement je n'avais pas réussi... Roxas... Adieu...


Je me pensais mort, je croyais que c'était la fin, mais comment expliquer cette... Sensation ? Il n'y avait plus rien autour de moi, le vide, le néant. Ma pauvre existence continuerait-elle dans l'ombre? Le néant, plus rien... Alors que je refermais les yeux, je sentais encore ce grand vide, je n'étais pas... Si, je me suis vu mourir ! Une main me saisit alors que je passais dans le monde des morts. Une main douce mais ferme... Rouvrant les yeux, je fus ébloui par le soleil, il y a longtemps que je ne l'avais vu. Me relevant du sol je soupirai avant de m'étirer, où suis-je donc...? Mes yeux se posèrent sur les alentours...

« Ça m'étonnerais que Roxas soit ici... »

En tout cas, si c'est ça l'enfer des similis... C'est bien lumineux...
Je ne le retrouverai jamais, il faut que je me fasse une raison... Sora, Roxas... Bonne chance.

Physique

Je suis grand, un mètre quatre vingt. Une allure fantomatique. Dans une autre vie, on m'appelait Slender, je crois. Ma taille est si fine que je me demande encore comment j'arrive à survivre avec si peu de place pour mes organes. Je porte un manteau sombre, des gants noirs, des bottes, devinez quoi ? Noires également ! Bravo ! Quant à la question de mes cheveux, une certaine rumeur infondée dit qu'il faudrait douze pots de gel pour me coiffer... Qui a dit que je me coiffais? Mes yeux sont d'un vert émeraude vif, une petite flamme danse à l'intérieur, est-ce de la fureur? De la violence ? Qui sait...

Mental

Cruel : Oui, je suis vil, impétueux avec mes ennemis, presque sadique même. Oui, j'assume, être méchant, c'est bien. Il n'y a que deux personnes... Avec qui je ne le suis pas... Je vous laisse deviner lesquelles.

Manipulateur : Eh ! Je veux pas avoir l'air d'en avoir honte, mais je préférerais pas parler de ça... Vous insistez ? Bon, d'accord, je suis ce qu'on appelle quelqu'un qui retourne sa veste pour servir ses propres intérêts, je l'avoue. Pardonnez-moi, Roxas, Xion. Je vous ai trahi de nombreuses fois, mais... Je n'avais pas le choix... Non, je ne culpabilise pas !

Déterminé : Quand je suis en mission, je tue sans me poser de questions, enfin, quand je n'ai pas la flemme de les faire, dans le pire des cas, je bâcle tout, comme en mission de reconnaissance -je déteste ça-. Si j'ai quelqu'un à tuer, j'exécute les ordres... Comme avec Vexen... Ou Marluxia. Haha. La fameuse boule de poils roses !

Paresseux : EH QUI A DIS CA?! Il ne va pas faire long f... Autant pour moi. Ouais, je suis un flemmard, je préfère dormir, j'aime rester avec Roxas et Xion, manger des glaces pendant toute la journée... Une fois, même, on a fait un concours de celui qui mangerait le plus de glace en une seule heure... Roxas a gagné... Mais en fait... C'est pour ça qu'il est tombé dans les pommes … CHUT faut pas le dire à Xemnas, sinon je vais me faire tuer. Au sens propre du terme.

Provocateur : « C'est bon, c'est retenu ? » ou encore « Vous êtes tombé en plein dans leur piège... » Voilà quelques phrases dites d'accroche, ou bien tout simplement appelées... De véritables piques que j'envoie à l'ennemi. Oui, ça fait mal, c'est méchant, et alors ? Un problème ?

Extraverti : Oui, j'avoue, j'aime bien être au centre de l'attention afin que mes petits amis, oui, Roxas, Xion, vous êtes petits, puissent être à l'abri de problèmes fâcheux.

Protecteur : Comme je le disais... Je n'apprécie pas que mes « amis » soient confrontés à de légers problèmes comme, je ne sais pas moi... Ne plus avoir de pouvoirs... Euh... Être malade... Tomber dans les pommes... Ou bien pire... vouloir partir. Je suis forcément, ou je m'arrange pour que ce soit le cas, envoyé pour les chercher, les soigner.

Menteur : Eh ouais... je mens à tout le monde en essayant de faire le moins de mal possible... Sauf que... Après ce que j'ai fait, je suis bien déterminé à tout dire à Xion... A Roxas... Surtout Roxas... Pardonne-moi.

Sentimental : … … … ATTENDS. De quoi ?! C'était pas prévu dans le script ç-... *se fait assommer par la personne qui écrit* Eh bien oui, Axel est sentimental, quand il a trahi ses amis, il regrettait, culpabilisait. Quand l'organisation XIII lui mettait la pression pour les retrouver, il n'était pas neutre vis-à-vis de ça. Ah oui, et attention [SPOIL] Axel pleure dans le manga ! Eh oui.

Amical : Étrange pour un simili hein ? Eh Axel, tu peux te réveiller maintenant, tu sais... *Axel sauvage est K.O* Eh merd... Zut. Bon, je vais prendre la relève, soit. Il lit des liens rapidement avec des gens, autant mauvais que très bons parfois. Si on ne lui donne pas des choses à faire, si on est cool avec lui et qu'on est pas trop vieux, il vous apprécie. Sinon, vous pouvez repasser par la case départ...

Impulsif : Il fait ce qu'il veut quand il veut. C'est sa logique. Il fait ce qui l'arrange quand il le veut. Il n'aime pas se faire traiter de roux. Non. C'est rouge. Il n'aime pas qu'on se fiche de lui et s'enflamme *haha* très vite.

*Observe le corps de Axel...* j'ai tué Axel... *toutes les fangirls meurent d'une crise cardiaque* … Hm... ça marche mieux que le death note... Eh Larxene, tu peux me le réanimer s'il te plaît ? *Larxene arrive et sert d'un défibrillateur* * Axel se relève et soupire...* Continuons, si vous le voulez bien.

Vous derrière l'écran !

Pseudo: SAK, Axel, Joker...?
Âge: Hehe... Hehehe.... 145 ans.
Comment avez-vous connu le forum ?: Je suis la fondatrice...
Présence sur le forum : 10/10
Code du règlement: Code validé ~
Commentaire?: Hehehe ♥
©linus pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Ven 4 Aoû - 22:55
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Validation
J'ai l'honneur et l'immense plaisir de t'annoncer que tu es validé ! Je te souhaites donc la bienvenue sur ce forum ! Tu peux à présent aller jouer, RP, faire tout ce que tu veux dans ce monde !
Tu connais très bien KH et cela se voit. Tu maitrise très bien le personnage d'Axel, et j'ai vraiment hâte de voir la venue d'un petit Roxas ~ *Bromance*
Voilà donc ! Je te valide sans plus attendre car après tout tu es la fonda et que sans toi rien n'avancerais xD
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gamutopia :: Administration :: Présentations :: Présentations Validées-